Youtube Twitter LinkedIn Facebook
1 septembre 2022

Les industriels mécaniciens face au plan de sobriété et la loi achat

Les industriels mécaniciens ont répondu présents à la Rencontre des entrepreneurs de France 2022, organisée par le MEDEF ce 29 et 30 août. Les principaux sujets économiques de la rentrée : la hausse des prix de l’énergie et l’importance de la transition écologique.

Elisabeth Borne, Première Ministre, a ouvert cette nouvelle édition de la REF par des annonces concernant le plan de sobriété pour les entreprises grandes consommatrices d’énergie. En 2 ans, les entreprises devront réduire de 10 % leur consommation. Des objectifs de baisse d’émissions de gaz à effet de serre et d’adaptation au changement climatique seront attribués à chaque secteur. Les 3 premiers concernés sont celui de la forêt, de l’eau et de la production d’énergie décarbonée.

« Nous n’avons qu’une seule voie, la baisse de la consommation d’énergie. Nous devons mettre en œuvre des solutions radicales et innovantes. […] Radical ne veut pas dire violent, subit, ni décroissant. », explique-t-elle.

En réaction aux annonces du Plan de sobriété, Henri Morel, président de la FIM et PDG du groupe SFPI, s'exprime dans L'Usine Nouvelle "Compte tenu des prix de l’électricité, les entreprises sont déjà mobilisées sur la sobriété ». Il témoigne également dans le même media sur la loi sur le pouvoir d’achat adoptée cet été « nous avons une belle boîte à outils à disposition. Nous allons devoir maintenant la mettre en œuvre dans nos entreprises dans les semaines qui viennent ».

Philippe Contet, Directeur général de la FIM, a réagi dans une interview de Cnews à l’annonce de ce plan de sobriété : « Il est très important qu’il n’y ait pas de coupures, ou le moins possible et on adhère totalement à cette problématique. »

Alain Mimouni, PDG du Groupe Bouhyer (Adhérent FFF) est intervenu dans le JT de France 2 pour commenter les nouvelles mesures face à la hausse des prix de l’électricité et du gaz. « Dans l’absolu, une réduction de l’énergie veut dire une réduction de la production avec toutes les conséquences que ça implique. ».

Olivier Brière, Vice-Président de la FIM et DG de Pompes Broquet (adhérent Evolis), va mettre le mois de septembre à profit pour établir son plan de sobriété. « Cela passera par des petits gestes au quotidien, la sensibilisation des salariés, l’arrêt de certaines machines ». Il l'explique au micro de Radio Classique.  

 

Contact

Anne GLEYZE - 01 47 17 60 29 - agleyze@fimeca.org
Zornitsa IVANOVA - zivanova@fimeca.org

Sur le même sujet...