Youtube Twitter LinkedIn Facebook
© Cetim
2 mars 2020

Fabrication additive : de nouvelles avancées vers l’industrialisation

MécaSphère

Technologie phare de la modernisation de l’industrie, la fabrication additive est en cours d’industrialisation. Le travail mené par différentes professions réunies autour du Cetim porte ses fruits.

Les développements en matière de fabrication additive menés par le Cetim avec les industriels ont connu en un an de belles avancées. Les experts ont mis en évidence les caractéristiques intéressantes de deux aciers : d'une part, le 33CrMoV12 pour la fabrication de pièces par fusion laser de lit de poudre, avec des perspectives d'applications notamment dans le domaine des transmissions ; d'autre part, l’acier Vibenite 150 pour fabriquer des outils de travail à froid par fusion de lit de poudre par faisceau d’électrons (EBM, Electron Beam Melting). Il ouvre la voie à des applications dans les domaines des outillages de découpage-emboutissage, ou encore des moules d’injection plastique.
Par ailleurs, une étude concluante de faisabilité a été menée pour produire une "boîte à friser" en fabrication additive. Ce projet a été conduit avec Superba qui détient près des trois quarts de parts de marché mondial dans la production de machines pour l’industrie des tapis et moquettes.

L’aventure continue
Ces avancées sont le fruit du travail de deux groupes pendant un an : les groupes "Outillages" et "Pièces" qui ont été constitués en 2018 en mutualisant les forces de 12 commissions professionnelles* du Cetim, sur 26 au total. Selon Dominique Ghiglione, responsable de la recherche et développement au Cetim, "cela favorise la fertilisation croisée, avec un gage d'efficacité. Chacun peut avoir accès aux travaux conduits par les autres, tout en bénéficiant de ceux engagés par le Cetim. Cela nous permet également de faire profiter aux industriels des différents résultats issus de nos travaux de recherche & développement et d'optimiser l'intervention de nos experts".
Les travaux portent aujourd’hui sur la reconception d'un boîtier hydraulique pour le produire en fabrication additive et sur l'engrenage, pièce emblématique de la mécanique. Pour Dominique Ghiglione, "l'aventure continue. Elle permet aux industriels qui participent aux groupes de travail de s'approprier toujours plus cette technologie d'avenir".

 

*Mécanique industrielle – Travaux publics, mines, forage - Manutention – Levage et stockage - Machines agricoles - Découpage, emboutissage, tôlerie, outillages, repoussage – Matériels textiles - Forge - Chaudronnerie, tuyauterie, tôlerie - Soudage - Quincaillerie, revêtements et traitements de surface - Transmissions mécaniques

 

Retrouvez le magazine MécaSphère de décembre 2019 dans son intégralité

Sur le même sujet...