Youtube Twitter LinkedIn Facebook
© Noremat
28 janvier 2020

Immatriculations des tracteurs agricoles : 2019 s’affirme comme la meilleure année depuis 2013

2019 est un bon millésime pour le machinisme agricole, comme en témoignent les données d’immatriculations de tracteurs agricoles. Toutes les catégories de tracteurs enregistrent des progressions importantes, à l’exception des tracteurs espaces verts. Les positions concurrentielles restent globalement inchangées malgré un marché dynamique.

Des données à prendre avec précaution
Les statistiques liées aux immatriculations de véhicules agricoles, et particulièrement les tracteurs, ont été perturbés en 2017 et 2018, par l’entrée en vigueur de la Mother Regulation (Règlement Européen 167/2013) au 1er janvier 2018. En 2019, des pics d’immatriculations ont été à nouveau observés dans plusieurs catégories de matériels, principalement les matériels traînés de genre agricole MIAR (Machines et Instruments Remorqués), REA et SREA (Remorques et Semi-Remorques Agricoles), en raison de l’arrêté du 19 décembre 2016, relatif à la réception des véhicules agricoles et forestiers. Cela a également pu impacter, mais de façon plus marginale, les immatriculations de tracteurs. Dans la suite de ce communiqué de presse, nous proposons des chiffres et des évolutions bruts, c’est-à-dire constatés dans la base d’immatriculations, et des chiffres et des évolutions corrigés à partir de redressements et d’estimations réalisés par nos soins.

Une année record pour les immatriculations de tracteurs depuis 2013
39 910 tracteurs agricoles, tous types / toutes puissances, ont été immatriculés pour la première fois en 2019, cela représente une progression de +19% par rapport à 2018 et de +18% à partir des données redressées. Les premières immatriculations de tracteurs ont atteint leur plus haut niveau depuis 2013, année de référence pour le machinisme agricole.

Sur le même sujet...